.
.

Association pour la Promotion de la Santé de la Reproduction

.

Mot du Président


Mot du Président

La santé de la reproduction : Un droit De nombreux accords internationaux ont été conclus sur cette question et affirment sans ambigüité la nécessité «­ de favoriser le plein épanouissement de la capacité de toute personne­ ». Des progrès sur la santé et les droits en matière de reproduction et de sexualité ont certes été accomplis et s’accomplissent chaque jour, mais les défis restent immenses Les droits reproductifs sont des droits humains­ ! Ne l’oublions pas. En rappel­ : retenons les dix droits de l’homme clés, internationalement reconnus, chacun recouvrant des droits en matière de reproduction.

  • Le droit à la vie, à la liberté et à la sûreté de sa personne
  • Le droit à la santé, à la santé en matière de reproduction et à la planification familiale
  • Le droit de décider librement et en toute connaissance de cause du nombre et de l’espacement des naissances
  • Le droit au consentement au mariage et à l’égalité dans le mariage
  • Le droit à la vie privée
  • Le droit de ne pas être en butte à la discrimination pour des raisons spécifiées
  • Le droit à être protégée contre toute pratique néfaste à la santé des femmes et des filles
  • Le droit de ne pas être soumis à la torture et autres peines ou traitements cruels, inhumains ou dégradants
  • Le droit de ne pas subir de violences sexuelles
  • Le droit de bénéficier du progrès scientifique et de ses applications ainsi qu’au libre consentement à une expérience médicale ou scientifique

C’est ce combat que mène l’IASAR /APROSAR depuis plusieurs années. Je vous invite à vous joindre au formidable réseau de professionnels et d’acteurs de la société civile qui se sont engagés




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *